Rechercher

La médecine du mode de vie

La médecine du mode de vie est un concept récent, apparu aux Etats-Unis dans les années 2010, mettant en œuvre des approches personnelles comportementales et d’hygiène de vie.

Elle utilise les modifications du mode de vie (nutrition, activité physique, gestion du stress, soutien social et expositions environnementales) pour prévenir, traiter et inverser la progression des maladies chroniques en corrigeant les facteurs de risque étiologiques.

Les maladies non-contagieuses sont responsables de 68 % des décès et représentent la principale cause de mortalité dans le monde. Un monde où nous pourrions prévenir et diminuer de façon importante les maladies chroniques comme le diabète, les infarctus, l'hypertension, l'obésité et certains cancers grâce à un mode de vie sain permettant d’améliorer à la fois la santé mais aussi le bien-être des humains.


Définition : la médecine du mode de vie est l'utilisation d'une alimentation saine, à base d'aliments complets à prédominance végétale ; d'une activité physique adaptée et régulière ; de l’apprentissage à la gestion du stress ; d'une vie sociale et affective positive, d'un sommeil réparateur et de l'arrêt des substances à risque (tabac, alcool et drogues) afin de prévenir et traiter les maladies chroniques non contagieuses.


Pour le médecin, cela nécessite beaucoup de temps de consultation, un travail en équipe avec des soignants spécialisé dans chacun des 6 piliers. Cela demande d'écouter plutôt qu’informer ; de motiver plutôt que convaincre ; de collaborer plutôt que de diriger.


Pour le patient, cela signifie prendre du plaisir dans ces nouvelles habitudes de vie, de faire confiance en se laissant aller dans la découverte d'une autre façon de vivre bien plus agréable que celle d'avant. Cela signifie également devenir acteur de sa santé et non consommateur passif de médicaments.






17 vues0 commentaire