Mieux supporter la chimiothérapie

Le Dr Bagot en consultation homéopathique au lit du malade

L'homéopathie est utilisée par 30% des patients atteints de cancer pour mieux supporter les traitements et diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie.

Une chimiothérapie mieux tolérée, c'est une meilleure qualité de vie mais aussi de meilleurs résultats thérapeutiques et une espérance de vie prolongée comme le montre la plupart des études sur le sujet.

Deux récentes études ont montré que l'homéopathie améliorait tous les symptômes secondaires aux traitements du cancer ou à la maladie elle-même.

En premier lieu, la fatigue, puis la douleur, les troubles du sommeil et les nausées.

Une meilleure tolérance aux traitements c'est aussi plus d'efficacité thérapeutique.

Les études ont montré que l'amélioration de la qualité de vie était corrélée avec l'amélioration de la survie en cancérologie. La toute dernière étude randomisée en double aveugle du Pr Frass, de l'université de Vienne effectuée auprès de malades atteints de cancer du poumon non opérable a montré que l'homéopathie a permis d'augmenter de façon significative la qualité de vie et la survie des patients atteints de cancer du poumon non opérables avec une espérance de vie doublée par rapport au groupe placebo (p<0,020) et triplée par rapport au groupe témoin (p<0,001).